Prêt immobilier

Peut-on financer la cuisine sans le prêt immobilier ?

cuisine

Pour être vraiment à votre goût, la maison que vous envisagez d’acheter doit être rénovée. Vous imaginez déjà la superbe cuisine aménagée qui va vous permettre de concocter de bons petits plats. Est-il possible d’intégrer son financement dans le prêt immobilier ?

Comment inclure le prix de la cuisine dans le crédit immobilier ?

Il est envisageable d’inclure des travaux à hauteur de 75 000 euros maximum dans un crédit immobilier. Mais cela suppose plusieurs conditions.

Un crédit immobilier est un prêt qui permet d’acheter un appartement et une maison neuve ou ancienne. Dans les deux cas, les nouveaux propriétaires souhaitent peut-être faire des travaux d’amélioration ou de rénovation. Les banques ne sont généralement pas étonnées par une telle demande. Mais il est primordial de le stipuler dès les premiers rendez-vous.

La création d’une nouvelle cuisine est tout à fait envisageable dans un projet d’achat, mais cela suppose un coût qui fait monter le montant initial du prêt. Il faut donc dans un premier temps s’interroger sur la capacité d’emprunt. Est-il possible de rajouter le montant des travaux à celui du prêt ? Vous pouvez effectuer une simulation sur un outil gratuit, avant votre rendez-vous à la banque, pour avoir une première réponse.

Concernant cette demande, la banque va  étudier la faisabilité en analysant les ressources et les charges. Le taux d’endettement permet-il d’ajouter une mensualité, de fait, plus élevée, que celle qui est prévue au départ ?  Si la réponse est positive, la façon dont vont être faits les travaux va déterminer le choix du crédit. Explications.

Financement de la cuisine : les deux solutions possibles

Quand on souhaite inclure le prix d’une cuisine dans un prêt immobilier, il faut réfléchir à la question suivante : va-t-on passer par un professionnel ; un cuisiniste par exemple ; qui va se charger de dessiner, fabriquer et poser les meubles dans la nouvelle habitation ?

Au contraire, le futur propriétaire souhaite-t-il faire des économies en n’achetant que les éléments dans un magasin de bricolage, pour les installer lui-même ?

Ne croyez pas que ce choix soit anodin, car la banque va réagir de façon différente si vous optez pour l’une ou l’autre des solutions.

Passer par un professionnel et donc pouvoir produire devis et factures, vous permet d’inclure le prix de la cuisine dans le prêt immobilier. Vous bénéficiez alors du taux de ce dernier, qui est souvent bas si vous avez réussi à trouver la meilleure offre de crédit.

Dans le cas contraire, il ne sera pas possible de financer la cuisine autrement qu’en passant par un prêt personnel. Il sera possible de faire un lissage de crédit, avec une mensualité continue qui s’échelonnera pendant la durée du remboursement. Par contre, cela sous-tend un nouveau crédit et le taux qui sera alors proposé relèvera des crédits à la consommation et non du prêt immobilier.

Il est donc important de réfléchir aux conséquences financières que ce choix va induire, au niveau du budget mensuel.